Header ad

Fatma Samoura, une diplomate devenue n°2 de la FIFA

La diplomate sénégalaise Fatma Samba Diouf Samoura, nommée secrétaire général de la Fédération internationale de football (FIFA) lors du 66ème congrès ordinaire tenu vendredi à Mexico, au Mexique, sera le n°2 de la deuxième plus importante organisation sportive du monde, après le Comité international olympique (CIO).

Jusque-là inconnue du monde du sport, du football en particulier, elle vient du système des Nations Unies qu’elle a servi pendant vingt-un ans. Produit du secteur privé, elle a travaillé pendant huit à Senchim, une filiale des Industries chimiques du Sénégal (ICS), avant de rejoindre, en 1995, le système des Nations Unies. D’abord, le Programme alimentaire mondial (PAM) dont elle a été la responsable logistique au siège, à Rome (Italie).

Puis, elle a occupé différents postes de responsabilité pour l’ONU notamment à Djibouti, au Cameroun, au Tchad, en Guinée, Madagascar et au Nigeria. C’est à partir de ce dernier pays, où elle était représentante-résidente du Programme du Nations unies pour le développement (PNUD), qu’elle va intégrer la FIFA. Mme Samoura a également été impliquée dans la gestion de nombreuses situations d’urgence complexes au Kosovo, au Liberia, au Nicaragua, en Sierra Leone et au Timor oriental.

Réputée intelligente, travailleuse et compétente, la diplomate sénégalaise traîne une bonne réputation au sein du système onusien. Autant de qualités dont elle aura besoin pour ses nouvelles responsabilités au sein de la FIFA qui sort à peine du plus vaste scandale de corruption de son histoire. Le 66e congrès qui vient de se tenir à Mexico a consacré la mise en application des réformes de gouvernance (limite des mandats, transparence des salaires, rééquilibrage des pouvoirs de l’exécutif) adoptées en février dernier.

Dans cette «nouvelle FIFA» promis par le nouveau patron du football mondial, Gianni Infantino, le rôle du secrétaire général a été accru. En plus d’avoir la haute main sur l’administration, il est chargé de la mise en œuvre des décisions du Conseil de la FIFA. Ce qui en fait le n°2 de l’institution et un véritable contre-pouvoir face au président.

Diplômée en relations internationales et en commerce international, elle est également titulaire d’un Master en anglais et d’un autre en espagnol. Polyglotte, elle parle français, anglais, espagnol et italien.

 

About The Author

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.