Header ad

Le Stade de Nongo serait entrain d’être cédé pour un bail de 33 ans en faveur d’un opérateur Guinéen.

Le Stade de Nongo serait entrain d’être cédé pour un bail de 33 ans en faveur d’un opérateur Guinéen.

Il y a de cela 3 mois, on évoquait un montant de 3.500.000.000 gnf pour achever les travaux de ce Stade qu’est un don de la République populaire de Chine qui pour sa part, a investi un montant de 50.000.000 de dollars USD sur ce bijou.

Alors pour ce deal que certains commis de l’Etat veulent faire passer avec un opérateur, on parle de 54.000.000.000 gnf.

Comment en un laps de temps les frais d’achèvement du Stade ont augmentés de 51.500.000.000 gnf?

Cet opérateur Guinéen à qui le Stade de Nongo sera cédé va mettre en place une gestion privée où l’Etat ne bénéficierait que de 10% des recettes sur chaque événement organisé sur le site.

Même les matches des Équipes Nationales, la Feguifoot et le Ministère en charge des Sports sont obligés de payer la location du Stade sans oublier les évènements Culturels qui y seront organisés dans ce Stade situé dans la banlieue NORD-EST de Conakry.

Cet éventuel accord qui se moque du Peuple Guinéen serait loin de toute orthodoxie de passation de marché.

Si la gestion du stade doit être céder à une personne ou à une entreprise, elle doit suivre la rigueur de la loi avec
un appel d’offres et non du gré à gré.

Cette opération ne met pas en marge quelques barons du pouvoir se trouvant à la présidence de République, l’Administration et Contrôle des Grands Projets, le Ministère de l’habitat et quelques cadres du Ministère des Sports.

Sachant que le Président de la République est dans son deuxième et dernier mandat, c’est la ruée sur les biens de l’Etat. En tout état de cause, les signataires de ce prochain accord répondront devant l’histoire et les hommes pour avoir hypothéqué un bien commun, fruit d’une cooperation NORD-SUD.

La Guinée ne dispose qu’un seul Stade homologué, celui du 28 Septembre. Pourquoi alors des fils du pays peuvent mépriser la Nation pour bailler le seul Stade moderne répondant aux normes internationales, celui de Nongo?

Si les opérateurs sont intéressés par la gestion d’une infrastructure sportive, ils doivent investir sur d’autres sites au lieu de confisquer un bien comm obtenu à travers un don de la Chine.

Autre interrogation, est ce que la République Populaire de Chine qui a investi sur ce Stade l’argent du contribuable Chinois verra ce possible bail d’un bon oeil ?
Ce qui pourrait avoir des répercussions négatives sur les coopérations bi et multilatérales entre la Guinée et d’autres partenaires.

Des cadres du Ministère des Sports voient d’un mauvais oeil ce bail, d’où la création d’un slogan: Touches pas à mon Stade..

Nous y reviendrons.

Ibrahima Sadio Bah pour Guineetopsports.com

A propos de Guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

Recommandez pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.