ACTUALITÉNon classéSYLI NATIONAL

Amara Traoré a postulé au poste de sélectionneur du Syli National de Guinée.

Comme nous vous l’annoncions mardi, Amara Traoré a postulé au poste de sélectionneur du syli national de Guinée. Le Sénégalais a officiellement déposé sa candidature au près de la Féguifoot. Il nous a livré ses motivations.
Après Luis Fernandez qui à dévoilé être en contact avec la Guinée, c’est Amara Traoré qui se positionne pour prendre la tête du syli national de Guinée. Le Sénégalais qui part avec l’avantage d’une meilleure connaissance de la Guinée pour y avoir travaillé pendant deux ans, a officiellement déposé sa candidature mardi soir au siège de la fédération guinéenne de football, soit 24 heures après son arrivée à Conakry.
Sur les raisons de sa volonté de prendre l’équipe nationale guinéenne, le Sénégalais précise, « Ce n’est déjà pas la première fois que je vienne en Guinée.
C’est un pays et un football qui m’attirent. Après, j’ai fait partie des premiers entraîneurs d’une certaine dimension à accepter de venir prendre un club donc cela prouve mon attirance vers ce pays et son football. Quand je suis venu, j’avais un ami qui était déjà là, Michel Dussuyer qui a d’ailleurs fait un bon travail en montant une bonne génération de footballeurs.
On l’a vu pendant cette CAN. Moi je pense que cette génération a besoin de continuité dans la progression. C’est un des facteurs qui m’a poussé à venir parce que je sais que cette bonne génération là a maintenant besoin d’une continuité dans ce qui se faisait en mettant ma touche personnelle pour valoir à ce pays des lendemains meilleurs et comme je l’ai dit dans ma candidature, essayer d’amener la Guinée sur le toit de l’Afrique ».
Amara Traoré qui a été entraîneur adjoint des lions de la teranga de .. à .. et sélectionneur de la même équipe de 2009 à 2012 estime avoir le profil idéal pour prendre le syli national surtout à l’heure où plusieurs sélections africaines semblent se tourner vers des sélectionneurs africains. « Je pense que je maîtrise bien l’environnement socio-culturel dans sa profondeur et c’est important.
J’ai fait quand même deux ans en Guinée en clubs et vous savez, la meilleure manière de maîtriser un football, c’est de connaître l’environnement des clubs parce que le football se passe dans les clubs d’abord. J’ai eu l’avantage de travailler pendant deux ans, de connaître les supporters, les dirigeants, l’intérieur du pays. Je connais un peu le ressenti du peuple guinéen et du sportif guinéen.
Je pense que cette particularité peut aider très vite à aller à l’essentiel et d’optimiser la performance de cette équipe. En plus je maîtrise l’environnement socioprofessionnel parce que j’ai joué presque 17 ans en Europe, j’ai fait une coupe du monde, une coupe d’Afrique, j’ai été sélectionneur du Sénégal et adjoint pendant huit ans.
Je me rappelle que j’ai même joué contre la Guinée en 2006 comme adjoint d’Abdoulaye Sarr et on avait éliminés la Guinée 3-2 (rires) » a-t-il argumenté. Amara Traoré, Paul Putt, Luis Fernandez… tant de noms qui se positionnent pour prendre le syli national.
A rappeler que la féguifoot n’a toujours pas lancé d’appel à candidature. La Guinée n’a plus que peu de temps pour trouver son sélectionneur au risque de manquer la journée FIFA de la fin de ce mois.

PAR GUINEETOPSPORTS.COM

Author Signature for Posts

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité