+224620178930 83kindy(@)gmail.com
Bantama Sow Antonio
ACTUALITÉ

CAN 2019 Syli National : pour Mathurin Bangoura, les guinéens ont tort de s’en prendre à Antonio Souaré et Bantama Sow

63Views

Le Général Mathurin Bangoura, 2ème vice-président de la FEGUIFOOT, a asséné ses vérités, suite aux critiques qui pleuvent sur l’instance dirigeante du football guinéen et le ministère des sports, après l’élimination du Syli national aux huitièmes de finale de la CAN 2019.

C’était ce samedi, 13 juillet 2019, au centre technique de Nongo, lors d’une rencontre au cours de laquelle, les membres statutaires de la fédération guinéenne de football, ont réaffirmé leur soutien à Antonio Souaré.

Sans langue de bois, Mathurin Bangoura, a indiqué que les Guinéens ont tort de s’en prendre à Antonio Souaré et à Bantama Sow.

Les gens devaient plutôt, selon lui, aller dans le sens du manque criard d’infrastructures sportives.

« On parle d’Antonio Souaré pour dire que c’est lui qui est à la base de l’échec, on parle de Bantama Sow, c’est lui qui est à la base de l’échec (…). Parmi toutes les équipes présentes à cette CAN, nous sommes le seul pays en Afrique, qui n’a aucun centre de foot. Mais comment voulez-vous que nos équipes se qualifient ? Comment voulez-vous, qu’on ait des grands joueurs ? Sur 27 joueurs guinéens, vous ne trouverez pas 4 joueurs qui jouent dans un championnat de première division en Europe (…). Aujourd’hui, la tête de Antonio Souaré et celle de Bantama sont mise à prix. Chose qui ne devrait pas être »

, a-t-il laissé entendre.

Le 2ème vice-président de la FEGUIFOOT, est allé plus loin pour indexer le gouvernement Guinéen dans ce qui arrive aux deux dirigeants du football Guinéen.

« Ce qui est en train d’être fait aujourd’hui, c’est le gouvernement Guinéen qui est à la base de tout ce qui se passe. Nous n’avons aucun centre (…). Et lui qui est en train d’être insulté, maltraité partout, il est le premier d’abord à penser à mettre un centre en place. Le deuxième, c’est KPC. Ailleurs, quand des gens décident de le faire, ils sont appuyés par le gouvernement. On ne peut pas ne pas aller de l’avant. Le Mali a fait plus de trois ans sans organiser de championnat, le Ghana la même chose. Mais toutes les compétitions africaines et mondiales, vous trouverez toutes les équipes Maliennes. C’est parce que les centres sont là »

, a-t-il souligné.

Mathurin Bangoura, a enfin invité ses compatriotes à mettre la balle à terre et de relativiser malgré l’humiliation. Comme cela a été fait, dit-il, par le président de la République.

Abdourahmane Diallo

Mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.