+224620178930 83kindy(@)gmail.com
Amadou Diaby Antonio Souaré
ACTUALITÉFEGUIFOOT

Feguifoot : Le feuilleton de rackettage au sein du Syli National, n’a pas fini de livrer toutes ses décisions.

Amadou Diaby Antonio Souaré
655Views

Le feuilleton de rackettage au sein du Syli National, n’a pas fini de livrer toutes ses décisions.

Après la dissolution de l’administration fédérale et de toutes les commissions de la Féguifoot par le président Antonio Souaré, ainsi que la suspension des 5 personnes incriminées dans le dossier du Syli Cadet, c’est autour des membres statutaires de réagir.

Ce samedi 22 Juillet, 39 des 65 des membres statutaires de la fédé, présents à Conakry, se sont fendus d’une déclaration au centre technique de Nongo, où ils étaient en réunion.

Quelques membres du bureau exécutif et conseillers personnels du président Antonio Souaré y étaient également présents.

C’est Yaya Diallo qui, a au nom des membres statutaires lu la déclaration.

Dans cette déclaration de 4 pages, ces membres statutaires accentuent les mesures à l’encontre des personnes incriminées dans le dossier du Syli cadet et dans le système de rackettage au sein du Syli A.

En effet, si le sélectionneur des U-17 Mohamed Maleah Camara, le désormais responsable des compétitions de la fédération Lahassane Youla, la secrétaire assistante Madeleine Wright et les deux joueurs incriminés par la CAF, sont suspendus par Antonio Souaré. Mais, les membres statutaires quant à eux veulent alourdir les sanctions.

Ainsi, ils demandent leur radiation pure et simple dans le monde du football si le TAS venait à corroborer la pluie de sanctions brandies par le Jury disciplinaire de la CAF, confirmées par le bureau exécutif et entérinées par la FIFA.

Dans le système de rackettage nourri et entretenu à la fédération, le délégué fédéral Amadou Diaby, profondément mis en cause et contre lequel la commission d’éthique de la fédération a ouvert une enquête, ce vendredi 19 Juillet, les membres statutaires de la fédération demandent sa suspension immédiate.

Enfin, ces membres disent retirer désormais toute leur confiance au 1er vice-président Amadou Diaby, avant de réitérer leur soutien au président Antonio Souaré.

« Nous demandons que des mesures soient prises immédiatement à l’encontre du délégué fédéral à la CAN Monsieur Amadou Diaby, 1er vice-président de la féguifoot, profondément mis en cause dans le réseau de racket au sein du Syli contre lequel la commission d’éthique de la fédération, a ouvert une enquête.

Pour ces motifs, nous lui retirons notre confiance et demandons sa suspension immédiate, car le délit de corruption est sanctionné par une interdiction temporaire ou à vie d’exercer toute activité liée au football

Voici une copie de cette déclaration :

DECLARATION-Membres-statutaires-FEGUIFOOT

Avec Mosaiqueguinee.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.