Eto'o Samuel
Eto'o Samuel

Foot : Eto’o, Yaya Touré, Pogba : petites et grandes histoires du Ballon d’Or 2015

Organisée lundi soir à Zurich, la cérémonie de remise du Ballon d’Or 2015 a débouché sur un 5e sacre historique pour Lionel Messi. Mais les Africains étaient également présents à l’occasion. De la 12e place de Yaya Touré au vote déroutant de Florentin Pogba, voici ce qu’il ne fallait pas manquer de la soirée.

-Eto’o en maître de cérémonie

Classé à quatre reprises dans le Top 10 du Ballon d’Or (dont une 5e place en 2009), Samuel Eto’o est l’un des joueurs qui a serré le plus de mains lundi soir. L’attaquant d’Antalyaspor (34 ans) avait été choisi par la FIFA pour remettre le trophée individuel à chacun des membres du onze-type FIFA/FIFpro de l’année. Avec classe, comme toujours, le Camerounais a donc décerné les récompenses aux heureux élus, réservant souvent une accolade aux lauréats, comme à Dani Alves qui fut son coéquipier au FC Barcelone.

L’équipe type 2015 de la FIFA : Neuer – Dani Alves, Sergio Ramos, Thiago Silva, Marcelo – Iniesta, Modric, Pogba – Neymar, Messi, Ronaldo.

-Flo Pogba pas très famille

Capitaine de la Guinée depuis l’arrivée de Luis Fernandez, Florentin Pogba était à ce titre invité à voter pour élire le Ballon d’Or. Pourtant, alors que son frère, l’international français Paul, était en lice, le défenseur stéphanois ne lui a accordé aucune de ses 3 voix, préférant plébisciter Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Manuel Neuer (Luis Fernandez a voté pour le même trio dans le même ordre).

Pas de quoi semer la discorde dans la famille pour autant puisque le capitaine du Syli National a sans doute voulu permettre à son frère de récolter seulement les fruits de ses performances, sans donner l’impression de le favoriser. Mission accomplie puisque le milieu de terrain de la Juventus Turin termine premier Français, à la 15e place.

-Yaya Touré aux portes du Top 10

Révolté après sa deuxième place au titre de meilleur joueur africain de l’année, Yaya Touré va pouvoir se consoler… ou ruminer davantage. Seul Africain en lice, il termine 12e du Ballon d’Or 2015 (0,89% des voix), comme en 2012 et 2013 et mieux que l’année passée (14e). Un comble alors que les derniers mois du Citizen ont été somme toute moyens.

Yaya Touré a notamment bénéficié des trois premières places attribuées par Stéphane Mbia, le capitaine du Cameroun, Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, et par le sélectionneur de la Malaisie. Michel Dussuyer, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, a quant à lui placé le Mancunien 3e derrière Messi et Ronaldo.

-Radebe pour les réfugiés

Outre Samuel Eto’o, l’ancien international sud-africain Lucas Radebe a lui aussi remis un trophée : la Distinction fair-play de la FIFA. Celle-ci a été décernée à « tous les clubs et organisations footballistiques du monde entier » qui œuvrent pour soutenir les réfugiés qui gagnent l’Europe.

Symboliquement, le trophée a été remis à l’ancien international allemand Gerald Asamoah qui se mobilise pour leur accueil. Alors que son père ghanéen a lui-même émigré vers l’Allemagne, l’ancien milieu offensif a prononcé un beau discours de tolérance, donnant lieu à l’un des moments les plus émouvants de la soirée.

Source : afrik-foot.com


Apropos guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

//graizoah.com/afu.php?zoneid=2835583