ACTUALITÉFEGUIFOOT

Le CONOR a déjà demandé une prolongation. Mamadouba Blaise Camara, Président de KALOUM FC.

On pensait avoir fini avec les chichis après la mise en place du comité de normalisation pour la Fédération guinéenne de football. Mais c’est bien au contraire. Les acteurs de la communauté du football guinéen ne semble pas entérinés les démarches entreprises par les nouvelles autorités balle ronde.

Un jour en avant et un autre en arrière, c’est en cela que le football guinéen pourra se résumer globalement depuis 1960, année de reconnaissance de la validation de la fédération par la Confédération africaine de football. Mais depuis lors, rien de concret ne peut se faire remarquer. Sinon que des soucis interminables. Notamment des gué guerres inopportunes.

Mis en place pour normaliser l’administration du cuir rond du pays après que de défaillances puissent être constatées en prélude au congrès électif qui devrait se tenir il y a quelques mois, mais n’a malheureusement pas pu, les membres du comité de normalisation se font tirer des balles dans leurs pieds. La FIFA est bien regardante sur la situation qui se passe en Guinée.

Invité sur les ondes de Radio Espace, notamment dans l’émission Foot Express, l’ancien officier médias de la Fédération guinéenne de football, Mamadouba Blaise Camara, a éludé la question concernant le CONOR en Guinée. D’après lui, les membres de cette instance provisoire auraient écrit à la FIFA et à CAF pour proroger leur mandat afin d’achever les travaux restants.

Si cela venait à se faire, c’est-à-dire le prolongement de la durée des membres du comité de normalisation, rien empêchera une éventuelle crise dans le monde du football guinéen, annonce-t-il.

« Non ! À cette allure là… D’abord, je vous donne un scoop, le CONOR a déjà demandé une prolongation. Oui, normalement sur le plan textuel rien n’est fait pour rassurer la communauté du football qu’on peut aller aux élections plus tard le 30 Juin. Il n’y a pas de chronogramme. », a-t-il déclaré en amont avant de poursuivre pour évoquer une éventuelle grève qui pourrait surgir au sein de la famille du football guinéen si le CONOR venait à être prolongé de plus de trois mois.

« Ce que les gens oublient, la FIFA peut prolonger. C’est-à-dire que nous avons déjà ratifié cela. Nous sommes membres de la communauté du football guinéen. La FIFA peut prolonger, mais une prolongation, ce ne sont pas des menaces hein, de plus de trois mois, on ira en crise. Puisque nous sommes les acteurs du football en Guinée. On peut arrêter le football. Non ! On va arrêter. Aucun entraîneur ne s’exercera. Aucun arbitre n’arbitrera. Aucun club ne donnera son joueur. », averti Mamadouba Blaise Camara, Président de KALOUM FC.

Il assène également que c’est une décision unanimement prise par les membres des groupements d’intérêts : « Si le CONOR est venu nous aider. Il n’a qu’à le faire avec nous. Nous club, Division d’honneur, Nationale 1, Nationale 2, Ligue 2 et Ligue 1, arbitre, tous les groupements d’intérêts qu’on appelle communauté du football s’il y a eu une prolongation de plus de trois mois, nous allons tout arrêter. », avait-il indiqué.

Tout porte à croire que cette déclaration de l’ancien officier médias de la Fédération guinéenne de football n’aura pas son pesant d’or dans les faits. Sinon, ce sera encore partie pour une nouvelle crise dans l’arène du football guinéen.

Med Sesay https://www.imedias.net/

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page