Header ad

SUPER V » ne favoriserait que les Peuls au sein de la Fédération ?

On en sait un plus sur la surprenante crise que traverse depuis quelques jours la fédération guineenne de football. Selon nos informations, c’est un des vice présidents en l’occurrence Amadou Diaby, un « analphabète » qui serait allé rencontrer Alpha Condé pour lui dire que Salifou Camara  » SUPER V » ne favoriserait que les Peuls au sein de la Fédération.

Et il donne pour preuve le fait que tous les commissaires des matches de la CAF sont des Peuls. Le secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry qui l’est bien avant l’arrivée de Salifou en plus d’être coordonnateur général et membre de la commission de football féminin,Thierno Abdoulaye Bah, Chérif Diallo, mme Zalikatou Diallo et Mme Oumou Sy.

Ce qui aurait révolté Alpha Condé dont la foulaphobie n’est un secret pour personne et qui aurait demandé séance tenante de faire partir Salifou Camara pour le faire son soutien massif aux peuls mais aurait il conseillé de trouver des voies légales pour éviter la suspension de la guinée

C’est donc cette machine qui est mis en branle avec de puissants moyens financiers débloqués par Alpha Condé et ses lobbys mafieux pour amener les membres statutaires à signer des pétitions afin d’obtenir la convocation d’un congrès extraordinaire au cours duquel Salifou Camara serait débarqué et remplacé par un choix du palais avec pour principale mission de broyer du Peul à la Fédération comme c’est le cas en Guinée depuis l’arrivée de Alpha Condé au pouvoir en 2010.

Malheureusement les frondeurs qui étaient, samedi, à Kindia pour convaincre les ligues du bien fondé de leur action et les inviter à rejoindre le mouvement moyennant des sommes d’argent se heurtent à deux écueils: le premier, c’est la décision de nombreux membres statutaires, particulièrement ceux de Conakry de faire partir alors toute la fédération. Le deuxième, c’est la difficulté à trouver le chargé de mission anti peuls parmi les élus du palais. Certains, bien que voulant lever le petit doigt, ont peur des représailles de la CAF et de la FIFA où ils ont déjà quelques petites entrées.

Mieux, il se dit que face à cette coloration ethnique qu’on veut donner au problème, Salifou Camara, qui est un Baga de Katako, près de Kamsar, bénéficierait de son frère de Taigbe, le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura et des Nalous, Bouba Sampil, le président de l’ AS Kaloum et KPC , celui du Hafia. Solidarité Boké oblige.

Aujourd’hui, personne ne comprend, surtout dans la communauté peule, la « traîtrise » et l’indignité de Ibrahima Blasco Barry et de Thierno Abdoulaye Bah qui ont signé la pétition contre Salifou, alors que ce dernier paye pour eux. Evidemment comme au Fouta, tout a une explication. On est arrivé à la conclusion que, comme cela arrive souvent, ils sont produits de leur milieu et ont par conséquent perdu l’identité peule codifiée dans sa doctrine le PULAAKU: le Mugnal, le Hakilo et le Semtende. Autrement dit: la patience, l’intelligence et la persévérance. Amadou diaby est un intrigant et un agitateur connu de tous.

Mais il saura que la Fédération Guinéenne de Football n’est pas sa propriété encore moins celle de Alpha Condé pour décider de sa marche. Le football est géré par la CAF et la FIFA. Alors, elles seules. , On mènera le combat jusqu’au bout même si la Guinée va être suspendue et le moment venu, nous sortirons du bois pour dénoncer publiquement Alpha Condé et tous ceux qui attisent le feu et financent discrètement l’opération de pétition pour faire partir Salifou sur des fausses accusations.

Le moment venu, nous prendrons l’avion pour aller témoigner là où il faut pour confondre Amadou Diaby et ses tentacules dans certains bureaux et à Sekhutoureyah. L’ethnocentrisme et le racisme sont bannis du sport. Il s ne feront pas résurgence en Guinée à cause de la haine et du mépris que Alpha Condé et son chargé de mission Amadou Diaby ont pour les Peuls auxquels ils dénient même l’appartenance à ce pays.

Jamais la Guinée n’avait connu autant de divisions, de discrimination et d’exclusion que sous le règne de Alpha Condé. Pétition à la HAC, pétition à la Cour Constitutionnelle et j’en passe. Toujours Alpha Condé à la manœuvre. Mais pour la Fédération Guineenne de Football , la bataille ne fait que commencer. Car, il est hors de question de laisser le complot ourdi par Amadou Diaby avec le soutien de Alpha Condé passer. Salifou Camara ne partira pas.

Par Mamadou Sylla, à Conakry

About The Author

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.