ACTUALITÉCOUPE DU MONDEFIFA

Arabie Saoudite : Sur la Voie Royale pour la Coupe du Monde 2034 ?

Arabie Saoudite : pays hôte du mondial 2034 ?

L’Arabie Saoudite se prépare à recevoir le plus grand événement sportif mondial, la Coupe du Monde de football en 2034. Bien que la FIFA n’ait pas encore officialisé le choix du pays hôte, le suspense est mince, car l’Arabie Saoudite est actuellement la seule candidate en lice. À Riyad, la capitale du royaume, l’enthousiasme est palpable alors que les habitants rêvent déjà de voir se dérouler le prestigieux tournoi sur leurs terres.

Saud al-Oreifi, un résident de Riyad, exprime sa joie en déclarant : « L’Arabie Saoudite qui accueille la Coupe du Monde 2034 est une excellente nouvelle, qui ne vient pas de nulle part. C’est le résultat des efforts et des succès obtenus dans le passé et c’est sur cette base que l’Arabie Saoudite l’accueille. » Les sentiments de fierté et de réussite se répandent dans toute la région, comme le souligne Nabil al-Rifai, un autre habitant de Riyad, en déclarant : « C’est une grande réussite qui représente toute la région et pas seulement le Royaume (d’Arabie Saoudite). Félicitations à tous les Saoudiens et à tous ceux qui vivent ici. »

L’Arabie Saoudite avait précédemment manifesté son intérêt pour l’édition 2030 de la Coupe du Monde, aux côtés de l’Égypte et de la Grèce, mais avait finalement abandonné sa candidature en juin. Cependant, elle s’est rapidement reportée sur l’édition 2034 dès le lancement de la procédure le 4 octobre dernier. En raison de la rotation continentale, la FIFA n’avait invité que les pays membres des confédérations asiatique et océanienne à soumettre leur candidature, excluant ainsi les terres historiques du football. Sur les 22 éditions passées du tournoi planétaire masculin, seuls deux ont été attribués à des pays d’Asie : le Japon et la Corée du Sud en 2002, et le Qatar l’année dernière. L’Océanie n’a jamais eu l’opportunité d’organiser cet événement prestigieux.

Initialement, l’Indonésie envisageait une candidature conjointe avec l’Australie, voire d’autres nations telles que la Nouvelle-Zélande, la Malaisie ou Singapour. Cependant, elle a finalement rallié l’offre saoudienne le 19 octobre dernier, repoussant ses ambitions sur les éditions post-2034. De son côté, l’Australie, candidate malheureuse aux éditions masculines de 2018 et 2022 et hôte du Mondial féminin l’été dernier, a également abandonné sa candidature ce mardi.

Au-delà du sport, la décision de l’Arabie Saoudite de se porter candidate à l’organisation de la Coupe du Monde s’inscrit dans une stratégie plus vaste visant à redorer son image ternie, notamment après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en octobre 2018. Le pays a impulsé un nouvel élan à son championnat national en recrutant des stars mondiales du ballon rond telles que Neymar, Cristiano Ronaldo, Sadio Mané et Karim Benzema, démontrant ainsi sa volonté de s’imposer sur la scène internationale non seulement sur le plan politique, mais aussi dans le domaine sportif. Le monde du football attend avec impatience de voir comment l’Arabie Saoudite relèvera le défi d’organiser l’événement sportif le plus suivi de la planète en 2034.

 

PAR GUINEETOPSPORTS.COM

— guineetopsports

Author Signature for Posts

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité