ACTUALITÉNon classé

ASSE – Mercato : 3 bonnes raisons de miser sur Mouhamadou Dabo

Formé à l’A.S.S.E. et lancé en pros il y a 10 ans par les Verts, Mouhamadou Dabo ne sait toujours pas où il évoluera la saison prochaine. Son retour au bercail est évoqué. Une bonne nouvelle ?

Incontournable avec Alain Perrin

Souvenez-vous, c’était il y a dix ans, le 7 mai 2005 à Toulouse : Mouhamadou Dabo jouait face au TFC son premier match de Ligue 1 avec les Verts. Elie Baup avait donné sa chance à ce pur produit du centre de formation lors de cette saison 2004-05 dont il avait disputer trois matches du haut de ses dix-huit ans. Polyvalent (il peut jouer à droite comme à gauche), il fut l’un des éléments majeurs de l’A.S.S.E. les saisons suivantes, que ce soit sous les ordres d’Ivan Hasek ou Laurent Roussey. Arrière droit avec le Tchèque, arrière gauche avec Roussey, Mouhamadou Dabo impressionna la Ligue 1 par sa faculté d’adaptation. Il devint déjà l’un des piliers de la nouvelle génération de l’A.S.S.E. en Ligue 1. De plus, il progressa à vitesse grand V et devint l’un des tous meilleurs latéraux de l’élite. Rageur, combattif et capable de coup de génie comme son but contre le PSG (1-0, 21 septembre 2008), il devint incontournable au moment du passage d’Alain Perrin sur le banc stéphanois.

Une expérience riche

En 2008-09, alors que les Stéphanois sont dans une mauvaise passe en championnat, Mouhamadou est sélectionné par Raymond Domenech pour la première fois dans le groupe France afin de pallier les absences de nombreux latéraux pour le match contre l’Argentine à Marseille. Dabo ne rentre pas et se fait critiquer dès le lendemain, à son retour à Saint-Etienne, par Alain Perrin car il ne souhaite pas prolonger avec les Verts à un an de la fin de son contrat. Dès lors, l’OM, Lyon et surtout Arsenal suivent de près le néo-international. Qui partira quand même libre, un an plus tard, du côté de Séville. En Andalousie, Dabo s’épanouie, disputant une trentaine de matches, dont deux de Ligue des champions. Seulement, un an seulement après son arrivée, Séville doit se donner une bouffée d’air frais au niveau financier. Pisté par l’OL depuis des années, Mouhamadou rejoint l’ennemi des Verts, en compagnie de son grand pote Bafé Gomis.

Proche de Romeyer

Depuis, à l’image de sa carrière, il alterne le chaud et le froid. En témoigne son premier derby avec l’OL, au cours duquel il fut exclu pour un tacle dangereux sur Banel Nicolita. Avec l’arrivée de Christophe Jallet l’été dernier ainsi que la confirmation d’Henri Bedimo, Mouhamadou peine à trouver sa place chez les Gones. Hubert Fournier ne lui a pas accordé une confiance outre-mesure toute la saison. En fin de contrat, il n’a pas encore prolongé avec le club rhodanien, et devrait, une fois de plus, partir libre. Reste à savoir qui serait prêt à l’accueillir. Mais sachant que le joueur a gardé de bons contacts à l’A.S.S.E., avec Roland Romeyer notamment… Et son statut de joueur libre, sa polyvalence, son professionnalisme et son passé d’ancien Stéphanois plaident …read more

PAR GUINEETOPSPORTS.COM

Author Signature for Posts

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité