ACTUALITÉ

Fiasco Électoral à la FEGUIFOOT : Quand le Pouvoir Politique Entrave le Football Guinéen

Fiasco Électoral à la FEGUIFOOT : Quand le Pouvoir Politique Entrave le Football Guinéen »

Dans les coulisses tumultueuses du football guinéen, un nouveau chapitre s’écrit, marqué par l’influence indésirable de la politique dans le sport. Le report du congrès électif de la Fédération Guinéenne de Football (FEGUIFOOT) ce 25 novembre 2023 n’est pas un simple contretemps, mais le reflet d’une crise profonde, exacerbée par l’immixtion du Premier Ministre Dr Bernard Goumou.

La scène se déroule dans un contexte déjà fragile. La FEGUIFOOT, censée être le pilier du football en Guinée, navigue dans des eaux troubles, ballotée entre les vagues de l’administration sportive et les courants tumultueux de la politique. L’échec de l’élection, prévue pour redonner un souffle de vie à l’organisation, soulève des questions cruciales sur l’indépendance et l’intégrité de l’entité régissant le football guinéen.

L’intervention du Premier Ministre dans cette affaire est symptomatique d’une tendance préoccupante : l’infiltration du pouvoir politique dans le domaine sportif. En tentant d’influencer la réintégration du Général à la retraite Mathurin Bangoura, un candidat dont la légitimité est remise en question, Dr Goumou ne fait pas que brouiller les cartes. Il projette une ombre sur le principe d’autonomie et d’indépendance qui devrait guider toute institution sportive.

La rencontre entre le Premier Ministre et la délégation conjointe CAF-FIFA, censée apaiser les tensions, a plutôt révélé une fissure béante entre les aspirations de la FIFA et la réalité politique guinéenne. La réponse ferme de la délégation, affirmant que les décisions juridictionnelles ne sont pas matière à débat, sonne comme un rappel cinglant : le football ne doit pas être le jouet des ambitions politiques.

Le football guinéen, riche de son histoire et de son potentiel, mérite mieux. Il devrait être un terrain de jeu où la passion, le talent et le fair-play dictent les règles, et non un échiquier politique où les pions sont manœuvrés par des forces extérieures au sport. L’autonomie de la FEGUIFOOT n’est pas simplement une question de principe, mais une nécessité pour préserver l’intégrité du sport dans le pays.

Le rôle de la FIFA et de la CAF, dans ce contexte, est crucial. Leur position ferme contre l’ingérence politique dans les affaires de la FEGUIFOOT est un pas dans la bonne direction. Cependant, il faut plus qu’une simple déclaration pour redresser le navire. Des actions concrètes, visant à protéger l’intégrité du football guinéen et à assurer une gouvernance transparente et indépendante de la FEGUIFOOT, sont impératives.

La situation actuelle est un carrefour critique pour le football en Guinée. Il est temps de se détourner des influences extérieures et de se concentrer sur ce qui fait battre le cœur du sport : le jeu lui-même, les joueurs, les entraîneurs, les fans. La Guinée a un héritage footballistique riche et vibrant, capable de galvaniser les foules et de susciter un sentiment d’appartenance et de fierté nationale.

Pour que le football guinéen prospère, il doit se libérer des chaînes de la politique. Le respect de l’autonomie de la FEGUIFOOT, l’intégrité des processus électoraux, et la primauté du sport sur la politique sont les piliers sur lesquels bâtir un avenir prometteur pour le football en Guinée. Il est temps de redonner au football sa véritable place, celle d’un sport fédérateur, loin des arcanes du pouvoir politique.

Aujourd’hui, alors que le sort de la FEGUIFOOT est en suspens, la délégation CAF-FIFA se prépare à rendre compte de cette situation délicate. Leur rapport sera, espérons-le, un catalyseur de changement, un appel à l’action pour tous ceux qui chérissent le football en Guinée.

La balle est dans le camp de la FEGUIFOOT, de la FIFA, de la CAF, mais aussi de chaque acteur du football guinéen. Il est temps de se lever, de défendre l’intégrité du sport, et de remettre le football au centre du jeu. Car au final, c’est le football qui doit triompher, libre de toute manipulation, représentant la passion et l’esprit de la Guinée.

Nous y reviendrons, car cette histoire est loin d’être terminée. Mais une chose est sûre : l’avenir du football guinéen dépend des décisions qui seront prises aujourd’hui. Il est temps de réécrire les règles du jeu, pour le bien du sport et de la nation.

PAR GUINEETOPSPORTS.COM

— guineetopsports

Author Signature for Posts

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité