+224620178930 83kindy(@)gmail.com
ACTUALITÉChampionnat NationalNon classé

Guinée Ligue 1 : Horoya AC l’entraîneur Théophile Bola suspendu

20Views

L’entraîneur du Horoya AC est dans la tourmente avec son club. Il a été suspendu de ses fonctions par la direction du club pour indiscipline. Il sera remplacé provisoirement par Chérif Souleymane.

Rien ne va plus entre Théophile Bola et la direction du Horoya. Le Congolais s’est vu suspendu de ses fonctions d’entraîneur hier samedi après qu’il ait eu une brouille avec les dirigeants du club de Matam.

Selon nos informations, il a été demandé à Theo de présenter ses diplômes d’entraîneur devant lui permettre de diriger le club en coupe de la CAF. Un document qu’il n’aurait pas fourni après plusieurs relances de la part de sa direction. Convoqué en réunion pour explications, l’ancien du Satellite aurait pété les plombs et tenu un discours « outrageant ». La direction a ainsi décidé de le suspendre jusqu’à nouvel ordre et les rênes du club ont été confiées provisoirement à Cherif Souleymane qui sera assisté du Belge Dominique Jonckheere et Issiaga Fadiga. Un staff qui conduira donc l’équipe en phase préliminaire de la coupe de la CAF face au FC Fassel du Liberia.

Joint par notre rédaction, Théophile Bola dit être la cible de Chérif Souleymane et Fodé Capi Camara, le directeur général du club, « Ils (les dirigeants, NDLR) parlent de licence A que la CAF aurait demandé. Une licence que moi je suis entrain de valider. En fait, c’est Cherif et Fodé Capi qui veulent me faire la guerre. J’ai écris pour qu’on entérine la suspension, qu’on la confirme car je ne peux pas entraîner dans ce genre de conditions avec Fodé Capi et Chérif Souleymane ».

Theo proche de l’ASK ?

De sources bien informées, Théophile est déjà entré en contact avec la direction de l’Association Sportive de Kaloum qui a récemment limogé son entraîneur. Il devrait très vite rejoindre les rangs du rival après sept mois d’exercice au Horoya. La grosse interrogation réside sur la capacité du Congolais à s’asseoir sur le banc d’un club en coupe africaine avec le niveau de formation qu’il a. La CAF exige des entraîneurs d’avoir la licence A pour coacher une équipe en coupe africaine de club. L’ASK qui dispute la ligue des champions devrait en avoir toutes les garanties.

La rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.