ACTUALITÉCAN 2015Non classéSYLI NATIONAL

CAN 2015 : tous les quarts à Malabo et à Bata

0
Temps de lecture : < 1 minute

La Confédération Africaine de Football a procédé à un réaménagement dans le calendrier de la compétition. Les rencontres prévues à Mongomo et Ebebiyin ont été relocalisées.

Il n’y aura pas de matchs dans les villes de Mongomo et Ebebiyin après la phase de groupes de la CAN 2015. C’est ainsi qu’en a décidé la CAF ce mardi. Les quarts de finales qui étaient prévus dans ces villes susmentionnés ont été ramenés à Bata et Malabo. Dans le cas de la Guinée, quelque soit le cas de figure en cas de qualification, l’équipe disputera son quart de finale à Malabo.

Pour la CAF, c’est une façon de faciliter aux équipes la production d’un beau jeu, les pelouses de Mongomo et d’Ebebiyin n’étant plus assez bonnes. « (La décision) a été guidée par le souci d’offrir aux huit équipes qualifiées pour les quarts de finale, la possibilité d’évoluer sur des pelouses idoines à même de garantir une qualité du jeu dans les standards escomptés. […] Les pelouses neuves de Mongomo et Ebebiyin, implantées il y a un peu plus d’un mois, ont largement donné satisfaction pendant les matchs de groupe qui s’y sont disputés ou doivent encore s’y dérouler. Mais force est de constater que la qualité de ces pelouses s’est trouvée impactée par la combinaison de la répétition des matches et des conditions météorologiques observées ces dernières heures » s’est-elle justifiée.

guineetopsports
Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

Dussuyer : « Une finale contre le Mali »

Previous article

Guinée – Mali : le syli pour vaincre le signe indien

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in ACTUALITÉ