CAN 2015Non classéSYLI NATIONAL

GUINÉE : DUSSUYER « LE RÉSERVOIR DE JOUEURS N’EST PAS ÉNORME »

0
Temps de lecture : < 1 minute

Dans le cadre de la journée FIFA disputée le 05 mars dernier contre l’Iran, le sélectionneur de la Guinée, Michel Dussuyer, a convoqué 4 joueurs locaux, contrairement au Cameroun -Volker Finke, pour rappel, n’a appelé aucun joueur local.

Le Sily National n’a pas un nombre important de joueurs évoluant à l’étranger. Le technicien français en est conscient.

« A part Constant et Traoré, aucun international n’évolue dans de grands clubs, à l’inverse d’un certain nombre de Camerounais, d’Ivoiriens ou de Sénégalais. Certains appartiennent à des clubs moyens dans des championnats d’un bon niveau, mais ils peuvent avoir du mal à percer », admet Michel Dussuyer à JA.

L’autre espoir guinéen repose sur Sadia Diallo. Mais le milieu offensif est en grand difficulté pour s’affirmer à Rennes où il a passé une saison fantomatique l’année dernière (O but en 35 matchs) et a d’ailleurs été prêté à Lorient: « Il est arrivé directement en France en provenance de son pays et il n’a pas eu une formation à l’européenne, souligne l’entraîneur. Depuis plus d’un an, il a des difficultés à confirmer. Il doit comprendre que son apprentissage est loin d’être terminé. Car le talent ne fait pas tout ».

Ceci ne décourage pas le coach français qui compte s’investir pour construire une nouvelle sélection du Sily. « Le réservoir de joueurs n’est pas énorme, et cela limite les choix. Ces derniers mois, des garçons comme Mohamed Yattara [qui joue en France, à Angers], Baissama Sankoh [Guingamp] ou Idrissa Sylla [Zulte Waregem, Belgique], qui ont entre 20 ans et 23 ans, ont découvert le niveau international. Mais il faut qu’ils aient du temps de jeu dans leur club, ce qui n’est pas toujours le cas».

guineetopsports
Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, BasketBall, Vélo, course, natation etc.. et en continue ...

IRAN-GUINÉE : 17 SILY PRÉSENTS AU LIEU DE 22

Previous article

IRAN-GUINÉE (1-2) : IBRAHIMA TRAORÉ : « CE N’ÉTAIT PAS UN MATCH FACILE »

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in CAN 2015