ACTUALITÉNon classé

OM : la ligne de défense de Labrune révélée au grand public !

Le 4 septembre dernier, Vincent Labrune a été violement chargé par Marcelo Bielsa en conférence de presse. A l’époque, le président de l’OM avait choisi de faire l’autruche pendant quelques jours pour ne pas alimenter les polémiques. Dans son édition du jour, L’Equipe revient sur cet épisode, livrant la cuisine interne des informations publiées à cette période et notamment l’échange de textos intervenus entre le boss phocéen et le journaliste du quotidien durant la conférence de presse et quelques minutes plus tard.

Les SMS de Labrune

Mis au courant des propos de son entraîneur alors qu’il prenait quelques jours de congés en famille, Labrune avait alors eu la réaction suivante :  » Je vais surement pas rentrer dans une bataille de chiffres aujourd’hui alors que notre effectif est de qualité pour remplir nos objectifs. Je répondrai précisément et à tête reposée à mon retour de vacances car, là, je ne comprends pas tout, a-t-il glissé.  » C’est violent, quand même, comme sortie, relance le journaliste.  » Il parait. C’est assez injuste mais bon ! On va dire que ça fait partie du personnage…, avait alors conclu le boss olympien.

Des porte-paroles pour se défendre

Durant plusieurs jours, Labrune avait ensuite fait le mort avant de pondre un communiqué laconique, prenant soin de ne pas trop égratigner Bielsa. Pendant son blackout médiatique, le dirigeant marseillais avait demandé à des agents qui lui étaient proches de faire passer des messages dans les médias. Ce fut notamment le cas pour Farid Ayad, un agent licencié au Mali et impliqué dans le transfert de Doria, qui avait alors appelé de lui-même les journalistes de L’Equipe pour justifier certains choix.

…read more

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page