ACTUALITÉFEGUIFOOT

Super V : L’Homme au Cœur de la Tourmente de la Féguifoot ?

La crise qui secoue actuellement la Féguifoot (Fédération Guinéenne de Football) prend des tournures inquiétantes. Un membre éminent du G47, groupe de membres influents au sein de la fédération, a récemment accusé Salifou Camara, surnommé « Super V », d’être la cause principale des turbulences actuelles.

Le cœur du problème réside dans le report indéfini du congrès électif, qui devait établir le nouveau bureau exécutif de la Féguifoot. Ce report est le résultat direct d’un boycott de l’événement par les membres du G47, après le rejet de leur liste, dirigée par le général Mathurin Bangoura, par la Commission électorale de recours. Cette situation a conduit à une impasse totale, suscitant l’inquiétude de la FIFA qui a menacé d’exclure la Guinée de toutes les instances internationales de football.

Thierno Abdoulaye Bah, président de la Ligue guinéenne de football amateur et candidat au poste de vice-président chargé du football des jeunes sur la liste de Bangoura, attribue cette impasse à la Commission électorale de recours. Selon lui, l’exclusion de leur liste majoritaire était une manœuvre délibérée pour empêcher leur victoire éventuelle. Il accuse directement une « main noire » dans cette affaire, insinuant que des forces cachées manipulent les événements.

En réponse à cette crise, Gelson Fernandes, émissaire de la FIFA, a exhorté hier les acteurs du football guinéen à mettre de côté leurs différends personnels et à se concentrer sur le football lui-même. Face à la menace d’exclusion de la Guinée des compétitions internationales, Thierno Abdoulaye Bah reconnaît les conséquences potentiellement désastreuses et propose deux solutions : soit la Commission électorale revoit sa décision, permettant ainsi la tenue des élections, soit les parties impliquées cherchent un consensus interne. En parallèle, une correspondance a été envoyée au TAS (Tribunal Arbitral du Sport) en quête de résolution.

Bah pointe également du doigt Salifou Camara, affirmant que depuis son départ de la Féguifoot et sa nomination comme secrétaire général de l’AS Kaloum, il continue d’influencer la FIFA pour empêcher toute personne proche d’Antonio Souaré, un autre acteur clé du football guinéen, d’accéder à des postes clés au sein de la Fédération.

Cette situation complexe et tendue met en lumière les défis de gouvernance et les luttes de pouvoir au sein du football guinéen, avec des implications potentielles significatives pour l’avenir du sport dans le pays. La communauté du football guinéen, ainsi que ses supporters, attendent avec anxiété une résolution à cette crise, espérant une issue qui mettra fin à l’impasse actuelle et ouvrira la voie à une ère de stabilité et de progrès pour le football en Guinée.

PAR GUINEETOPSPORTS.COM

— guineetopsports

Author Signature for Posts

guineetopsports

Le Premier Portail Sportif Guinéens ! Retrouvez l'actualités sportive de la Guinée Football, Basketball, Vélo, Course, Natation et en continu ...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité