+224620178930 83kindy(@)gmail.com
ACTUALITÉCAN 2015Non classé

CAN 2015 : le Mali tient en échec le Cameroun !

13Views

Si les Lions indomptables ont égalisé en fin de match (1-1) par Oyongo (84e), ce résultat ne permet pas d’établir de hiérarchie dans le groupe D.

A la CAN plus qu’ailleurs, il convient de se méfier des apparences. Rapidement, dès le coup d’envoi, il n’y a plus d’outsiders ni de favoris. Comme la Côte d’Ivoire un peu plus tôt – tenu en échec par la Guinée (1-1), le Cameroun a dû batailler pour arracher le match nul. Mené à la 71e (but de S. Yatabaré), les Lions indomptables sont revenus au score grâce à Oyongo (84e). Le Cameroun a eu peur mais s’est ressaisi. Une seule certitude : le groupe D, exclusivement entre francophone, reste très ouvert. Retour sur un match qui aurait pu basculer des deux côtés.

S. Yatabaré lance (vraiment) le match

En première période, dans la ferveur de Malabo, ce sont les Aigles qui prennent les commandes du match. Dès la 10e minute, la frappe lourde de Sako est dévié par Ondoa, le portier camerounais. Il bute à nouveau sur le portier adverse d’une frappe du gauche (27e). Le Cameroun est à la peine, d’autant que Enoh, blessé, doit céder sa place à Kom (17e). Mais les multiples offensives maliennes se heurtent à la défense camerounaise et à son dernier rempart. Alors, les Lions indomptables tentent des offensives : Choupo-Moting oblige Diakité à se détendre sur corner (18e) alors que Moukandjo, lui aussi de la tête, manque de peu le cadre (39e).

 

A la reprise du jeu, Aboubakar tente de relancer les siens avec un tir (non-cadré, 47e) avant de manquer une tête sur coup-franc (49e). Salli tente d’accélérer (57e) et provoque un coup-franc de Chedjou qui ne donne rien (58e). La rencontre perd en intensité mais certains duels restent très physiques : Loé commet une faute violente sur Tamboura qui reste quelques secondes groggy, avant de reprendre ses esprits (67e). Quatre minutes plus tard, c’est la délivrance pour le Mali : Keita se charge d’un coup-franc qu’il a obtenu. Wagué dévie pour S. Yatabaré qui, d’une frappe croisée, trompe Ondoa (71e, 1-0). Il s’agit de son troisième but en quatre matchs.

Oyongo, la belle histoire

Mais les Lions indomptables vont réagir. Les Maliens étaient prévenus : seul le Gabon, depuis le début de cette CAN a réussi à l’emporter après avoir ouvert le score. Cette fois-ci, c’est Oyongo – en difficulté depuis le début de la rencontre – qui trompe Diakité après un contrôle sur un service de Loé (1-1, 84e). Les Camerounais pressent en fin de match, l’atmosphère est irrespirable. D’autant que dans le temps additionnel, S. Yatabaré marque, à nouveau sur un coup franc de Keita. Le banc camerounais exulte sauf que le buteur providentiel est sanctionné d’un hors-jeu.

 

Ce résultat, le même que lors de Côte d’Ivoire-Guinée (1-1), démontre que tout est encore possible dans ce groupe D. Mais les points sont encore plus précieux et une victoire samedi permettra de prendre une sacrée option pour la qualification. Le Mali affrontera la Côte d’Ivoire (à 17h) alors que le Cameroun jouera face à la Guinée (20h).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.